Lucie Augeai et David Gernez, de nombreuses fois primés pour ce duo, chorégraphient la perpétuelle recherche de l’autre, parfois complexe, parfois tordue.

Un duo homme femme matérialisant devant nous l’enlacement, la tension, la relation à l’autre et l’écoute dans un riche travail de mains et d’expressions.

Une allégorie de l’amour aux accents baroques, à l’énergie tour à tour légère ou mordante… Deux interprètes se dévoilent dans un mouvement à la fois fluide et violent, où l’humour et le mime convoquent la danse sur des musiques baroques.

          Chorégraphie / interprétation
Lucie Augeai
David Gernez
          Musiques
Jordi Savall, Aphex Twin, Marin Marais
          Conception lumière
David Gernez
          Régie générale
Etienne Soullard
          Production
Compagnie Adéquate
          Coproduction
CCN Malandain Ballet Biarritz (64)
          Soutiens
ADAMI grâce au concours « Les Synodales », la Ménagerie de Verre dans le cadre de StudioLab, les aides Paris Jeunes Talents, l’Ambassade de France en Belgique, Petites Scènes Ouvertes, Journées Danse Dense, Théâtre de l’Étoile du Nord.

La compagnie Adéquate est soutenue par la DRAC Aquitaine – Limousin – Poitou-Charentes – Ministère de la Culture et de la Communication, au titre de l’aide à la compagnie et est conventionnée par la Région Aquitaine – Limousin – Poitou-Charentes.

Toutes les dates de la saison dans Calendrier

Prix

  •  2e prix au Festival international SzoloDuo à Budapest (2011)
  • Prix du jury aux Hivérôclites d’Avignon organisé par le CDC des Hivernales (2011)
  • 1er prix du concours national de danse contemporaine Les Synodales (2010)

Extraits de presse

Elle, toute de rouge vêtue, lui, élancé et un brin austère derrière sa barbe, commencent à dialoguer face à nous, en mimant avec leurs seules mains et leurs seuls bras, puis leurs bouches commencent à s’articuler. Peu à peu, ils vont se dévoiler et nouer devant nos yeux l’histoire de leur vie par une danse au registre varié, une danse tour à tour fluide, sensuelle, pulsionnelle, violente.
Ils arrivent avec une chorégraphie léchée à matérialiser par leurs corps dansants tous les sentiments qui peuvent agiter un couple, les étreindre l’un et l’autre, l’un avec l’autre, l’un contre l’autre. Leur gestuelle est déliée et puissante à la fois. La grâce de Lucie Augeai ainsi que sa présence rayonnante illumine la scène, et, David Genez, n’est pas en reste, avec sa danse puissante et animale qui éclate et nous subjugue. Ils ont su trouver, sur des musiques baroques, le juste travail de deux corps dansants en harmonie, en osmose, sans pour cela omettre un peu d’humour, qui est le sel de la relation à l’autre. Un pas de deux étincelant !
Citylocalnews.com le 12/07/2013

Je suis allée découvrir La Compagnie Adéquate qui interprète avec une justesse considérable les Nœuds de la vie à deux. Des Nœuds, des nœuds qui font du bien, des nœuds qui agacent, des nœuds à dénouer et à renouer, des nœuds pour danser, pour se chamailler, se battre et se réconcilier, des nœuds dans le ventre et dans la tête…
Lucie Augeai et David Gernez rentrent sur scène et dès le premier instant je suis totalement captivée par la danseuse, mon regard aura un mal fou à la quitter, elle est lumineuse, la perfection des gestes et du mime nous plongent dans l’histoire dès la première seconde.
Leur union, pardon, leur duo coule, file, emporte… 30 minutes où notre regard et notre souffle se nouent à leurs pas de danse pour ne faire qu’un. La fluidité du couple de danseurs nous fait toucher des yeux une perfection qui emporte la salle tout entière jusqu’au dernier nœud dénoué afin de nous saluer. Pas besoin d’être informé de l’histoire, allez-y, ressentez, regardez et laissez-vous compter l’histoire de Nœuds .
Bénédicte Longechal

Galerie d’images

After you have typed in some text, hit ENTER to start searching...

X